Bookmark and Share

In English

На Македонски

La Parole
de la Destinée

Une question vous tourmente ? Vous devez prendre une décision et personne ne peut vous conseiller ?
 
Cliquez sur le Livre...

Les autres thèmes :

Ma vision de l’Astrologie

Sites astro mode d’emploi


Les phases de la lune et le rythme de la nature

Neuf commandements

La crise économique mondiale, mythe ou réalité ?

La précession

Constellations et signes du Zodiaque

Astrologie et magie

Astrologie et libre arbitre

Pourquoi l’horoscope quotidien n’existe pas

Astrologie et système géocentrique

L’astrologie est-elle une science ?

L’astrologie est-elle une science ?
 

Pour répondre à cette question, nous devons d’abord connaître la réponse à la question « qu’est la science ? » Pour l’instant, la définition de la science est que celle-ci est un ensemble cohérent de connaissances, avec leurs lois et qui peuvent se vérifier par des méthodes expérimentales.

L’astrologie se fonde pour sa part sur des connaissances anciennes du fonctionnement de l’Univers et du psychisme humain. Elle utilise les connaissances de l’astronomie et des éphémérides (des tables précises décrivant le déplacement des corps célestes). Elle se sert de calculs mathématiques. Simultanément, elle unifie les connaissances de la géographie, de la psychologie, de la mythologie...

De plus, elle reste soumise aux lois de la physique et n’est pas en contradiction avec les lois de l’Univers.

Jusque-là, deux des trois principes qui définissent la notion de science sont satisfaits. Il reste encore à répondre à la question « est-ce que les données que découvre l’astrologie peuvent se vérifier par l’expérience ? » La réponse à cette question est à la fois oui et non.

Les événements prédits par l’astrologie pour un homme, un peuple ou un État peuvent se comparer aux événements du passé. De même, la description de son caractère peut être vérifiée. Ainsi, on peut par exemple prouver par le vécu d’un individu qu’un rassemblement de mauvaises planètes dans la maison VII de son horoscope lui apportera des problèmes dans son mariage, avec ses partenaires en affaires et avec la justice. Toutefois, personne ne peut encore expliquer pourquoi cela fonctionne ainsi, pourquoi le rassemblement de mauvaises planètes dans la partie du ciel qui correspond à la maison VII de cette personne se manifestera dans son mariage et non dans d’autres domaines de son existence.

D’après ce que nous avons dit jusqu’à présent, l’astrologie ressemble à une science mais n’en est pas une car tous ses postulats et ses lois ne peuvent se démontrer par l’expérience. On ne peut expliquer pourquoi, au moment de la naissance d’une personne, telle ou telle planète (par ex. le Soleil), située à telle ou telle position dans le Ciel (par ex. au Zénith), est la cause de traits de caractère connus à l’avance. Dans notre exemple, charisme, aptitudes au commandement et popularité.

Selon les recherches que j’ai effectuées jusqu’ici dans les domaines de l’astrologie, mais aussi de la physique, de la métaphysique et de la psychologie, la réponse se trouve dans l’interaction du champ énergético-informationnel des planètes et de l’individu.

D’autre part, si pour qu’un enseignement soit accepté en tant que science, il faut que ses lois et connaissances se vérifient par l’expérience, il n’est pas logique que la psychologie soit acceptée en tant que science, et non l’astrologie, alors que la problématique dont traite la psychologie (sentiments, complexes, attention, phobies) est liée au ressenti intime de la personne. Or, celui-ci ne peut ni se démontrer expérimentalement ni se mesurer. De plus, ici se pose la question suivante : le fait que nous ne puissions expliquer une chose pour l’instant (à notre niveau de conscience et de développement de la technologie) signifie-t-il pour autant que cette chose n’existe pas et n’ait aucune influence ?

– Pourquoi ne pouvons-nous pas démontrer les lois de l’astrologie par l’expérience ?

Considérez ce que je vais dire ici comme de simples réflexions sur ce thème, ce qui ne signifie pas qu’elles soient totalement exactes. Selon moi, la plus grande partie de la réponse se trouve probablement dans la manière dont fonctionne le cerveau humain. Plus précisément, nous savons que le cerveau est divisé en deux hémisphères : le gauche et le droit. Alors que l’hémisphère gauche est responsable du fonctionnement de la partie droite du corps humain, de la raison et de la logique, l’hémisphère droit est celui des émotions, de la créativité et de l’intuition. C’est lui qui enregistre les expériences du monde subjectif et spirituel et est responsable du fonctionnement de la partie gauche du corps humain.

Il est prouvé que l’individu est en harmonie avec lui-même, ouvert aux connaissances du monde spirituel, seulement lorsque son hémisphère gauche et droit travaillent de manière égale. Cela se produit lorsque son cerveau fonctionne à une fréquence entre 7 et 14 Hz (dans l’idéal 10 Hz), au niveau alpha. C’est la fréquence à laquelle fonctionne naturellement notre cerveau avant de nous endormir, lorsque nous nous réveillons, alors que nous rêvons les yeux ouverts. C’est la fréquence à laquelle fonctionne le cerveau des enfants entre l’âge de 7 et 14 ans. Ensuite, avec la croissance et l’accumulation de diverses données par le biais de l’éducation et du monde qui nous entoure, nous utilisons des fréquences de plus en plus rapides. C’est pourquoi plus de 90 % des adultes dans le monde, selon les enquêtes de José Silva, utilisent seulement l’hémisphère gauche du cerveau, qui fonctionne à une fréquence d’environ 21 Hz.

Quand on sait cela, on voit alors clairement ce que Jésus voulait dire par « le royaume des Cieux appartient aux enfants ». Pour être en harmonie avec l’Univers, avec les lois de l’Univers et pour se réunifier au Divin qui est en lui, l’individu doit tout faire pour que son cerveau fonctionne comme celui d’un enfant, à une fréquence de 10 Hz. Cela est possible par la prière ou la méditation. Alors, sans qu’il le veuille, se dévoilent face à lui des informations relatives au fonctionnement de la nature et de l’Univers, des informations qu’il n’avait pu voir auparavant et qui étaient restées des mystères pour lui. Nous disons d’un tel homme qu’il voit, qu’il est illuminé. En fait, chaque homme est illuminé à sa naissance. Ensuite, au cours de son développement, il apprend à devenir aveugle à la véritable nature du monde qui l’entoure.

– En a-t-il toujours été ainsi ?

Sûrement pas. Lors de certaines ères du développement de la race humaine, les gens étaient en contact plus étroit avec la nature et le Divin en eux. C’étaient des gens complets, en harmonie avec eux-mêmes et avec le monde autour d’eux, leur cerveau fonctionnait pratiquement en permanence au niveau alpha. Ainsi, leurs hémisphères gauches et droits fonctionnaient de manière équilibrée. L’astrologie provient précisément de cette époque (selon moi l’époque de l’Atlantide), lorsque les savoirs de la science (hémisphère gauche) n’étaient pas séparés de ceux de l’art, de la religion et de la mythologie (hémisphère droit). Au contraire, ces savoirs formaient un tout, révélaient comment fonctionnent l’Univers et l’homme qui l’habite. Ces connaissances ont disparu lors de la destruction de l’Atlantide, qui selon l’astrologie a eu lieu trois ères (6 480 ans) avant le début de la première civilisation connue par nous, celle des Sumériens. Cela signifie que l’humanité vit dans l’obscurité depuis plus de 15 000 ans, avec des exceptions en Égypte et Grèce antiques. Certains des scientifiques et prêtres d’alors réussissent à retrouver quelques-unes des connaissances de l’Atlantide, apportant ainsi un rayon de lumière dans la conscience de l’humanité.

Dans notre civilisation, la séparation se fait au 17e siècle, quand la découverte scientifique des lois de la nature commence à ébranler les fondations de la religion. Pour l’autorité religieuse de l’époque, ce qui ne peut se démontrer au moyen des termes déjà connus des lois de la nature représente un miracle, qui doit être accepté comme l’œuvre de Dieu et ne doit pas être étudié plus avant. D’autre part, pour les scientifiques, tout ce qui ne peut être mesuré n’existe pas et n’est donc pas digne d’étude. De plus, les scientifiques ne veulent pas que le vide dans leurs connaissances soit abusivement utilisé par la religion. Ainsi, lors d’une réunion de la Société Royale Britannique (fondée en 1660) est promulgué un édit qui marque la séparation de la religion et de la science. De cette manière, les scientifiques montrent qu’ils sont proches des dogmatiques religieux, faisant de la science la religion du scepticisme. C’est alors qu’Edmond Halley, soi-disant par plaisanterie, dit à Isaac Newton qu’il prend trop l’astrologie en sympathie. À cela, le roi de la physique et de l’astronomie répond avec sagesse : « Ne vous moquez pas collègue, j’ai étudié la matière et vous non. »

– Le problème est-il dans la science ? Doit-elle peut-être réviser certaines de ses conceptions et la définition de ce qui est la science ?

Par chance, la science contemporaine va dans cette direction. Alors qu’il y a une centaine d’années, seuls les prophètes parlaient par paradoxes, et que les paradoxes étaient une faute pour la science, la situation est aujourd’hui différente. Par l’étude de phénomènes tels que la nature de la lumière, les champs électromagnétiques, l’électromagnétisme, la théorie de la relativité et autres, la science commence à accepter le caractère paradoxal de la réalité. Par exemple, la lumière est simultanément onde et particule. Les électrons sont invisibles mais le résultat de leur déplacement dirigé est visible (l’électricité). De la même manière, Dieu n’existe-t-il pas, seulement parce que nous ne pouvons Le voir, même si nous ressentons Son influence ? Les étoiles n’ont-elles aucun effet sur les gens, seulement parce que nous ne pouvons expliquer comment elles agissent ou peut-être sommes-nous témoins de la réunification de la science et de la religion ? En fait, l’astrologie prévoit que la science et la religion uniront à nouveau leurs savoirs au cours de l’ère du Verseau.

Ainsi, pour avoir les vraies réponses à beaucoup de choses inconnues jusqu’à présent, pour que l’astrologie soit reconnue en tant que science, il nous reste à attendre que se fasse à nouveau la véritable unification des savoirs de la science et de la religion, au cours des 2 160 années à venir, au cours de l’ère du Verseau.

 

 
 
 CopyrightFrance.com
 
Vous souhaitez utiliser ce texte dans votre propre publication ?
Veuillez consulter les conditions de reproduction.
 

La présentation de cette page convient aux Sagittaires. Choisissez parmi les 11 autres apparences possibles en cliquant dans le tableau ci-dessus.


Découvrez si vous êtes un(e) représentant(e) typique de votre signe.
Faites ce test.


Obtenez toutes les informations qu’il vous faut

et effectuez un saut quantique dans votre destinéeDécouvrez les relations de cause à effet entre votre vie antérieure et votre vie présente. Levez le voile sur certains événements de votre vie passée, leur influence sur votre vie actuelle et le but de votre naissance.
 
Obtenez immédiatement les informations clés qui vous permettront d’améliorer radicalement votre vie.
 
Sur plus de 30 pages, votre Carte du Ciel Astroscopia vous dévoile tout ce que vous devez savoir sur vous-même et votre destinée.


C’est surprenant l’exactitude de certains faits. Même si bien sur, tout ne correspond pas à ma personnalité, j’ai 60 ans dans quelques jours, donc « du vécu » par rapport à la Destinée. Mais je avouer que dans les derniers feuillets, c’est vrai que je me suis ruinée au jeu et que je suis en ce moment dans le creux de la vague. Et je sais que cette période sera enrichissante pour le trajet qu’il me reste encore à parcourir. Merci à vous. 

Marie Ledda-Vengerder, France


Recevez un bulletin d’information chaque fois qu’un nouveau document est mis en ligne.


Posez une question ou faites un commentaire d’ordre général. Pour toute question personnelle, veuillez vous rendre à la page AstroConseil.


© 2005-2022
Violeta S. Marsol
Tous droits réservés

Accueil | Les Signes &... | AstroPortraits | Votre Carte du Ciel | La Carte du Ciel de Votre Enfant | AstroCompatibilité | L’Horoscope des Affaires | AstroConseil

Accueil Les Signes &... AstroPortraits Votre Carte du Ciel La Carte du Ciel de Votre Enfant AstroCompatibilité L’Horoscope des Affaires AstroConseil Bélier Taureau Gémeaux Cancer Lion Vierge Balance Scorpion Sagittaire (style en cours) Capricorne Verseau Poissons