Bookmark and Share

In English

На Македонски

La Parole
de la Destinée

Une question vous tourmente ? Vous devez prendre une décision et personne ne peut vous conseiller ?
 
Cliquez sur le Livre...

Les autres thèmes :

Ma vision de l’Astrologie

Sites astro mode d’emploi


Les phases de la lune et le rythme de la nature

Neuf commandements

La crise économique mondiale, mythe ou réalité ?

La précession

L’astrologie est-elle une science ?

Constellations et signes du Zodiaque

Astrologie et libre arbitre

Pourquoi l’horoscope quotidien n’existe pas

Astrologie et système géocentrique

L’Astrologie fait-elle appel à la magie ?

L’Astrologie fait-elle appel à la magie ?
 

Ceci est un des fréquents préjugés vis-à-vis de l’astrologie. Pour répondre à cela, nous devons d’abord nous poser une autre question.

Quelle est l’essence de l’astrologie, et celle de la magie ?

Quelque part jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’astrologie n’a aucun rapport avec les connaissances de la psychologie. Jusque-là, les partisans de l’astrologie croient que chaque acte humain dépend de l’influence des étoiles et des planètes, en essence, que c’est le monde extérieur et non le caractère de l’homme qui crée sa destinée. Nous devons reconnaître que cela semble totalement fataliste.

D’autre part, existe la magie qui affirme que l’homme peut influencer et contrôler le monde extérieur, les événements de sa vie et de la vie d’autrui. Dans cette perspective, tout dépend de l’homme et de sa volonté sans limites.

En fait, il existe de vraies raisons de croire que l’astrologie est liée à la magie. Vers l’an 1656, l’astrologie est reconnue comme profession. Avec la mort du dernier des astrologues professionnels, Morin de Villefranche (1583-1656), disparaît l’astrologie officielle et les astrologues travaillent de manière semi-légale. Jusqu’en 1656, un grand nombre de papes et autres hommes de robe pratiquent eux-mêmes l’astrologie ou ont recours au conseil d’astrologues professionnels. En plus de l’astrologie, ceux-ci pratiquent le plus souvent la magie. C’est ainsi que jusqu’à nos jours, l’Église propage la conviction que celui qui pratique l’astrologie est en fait un dangereux magicien. Cette conviction est imprimée dans le subconscient de la majorité des gens par le biais de l’inconscient collectif.

Cependant, comme toujours, la vérité se trouve quelque part à mi-chemin. Les connaissances de la psychologie ont joué un grand rôle dans cette découverte. Selon elles, l’homme peut véritablement influencer sa vie, son comportement et même la vie d’autrui tout en subissant simultanément l’influence du monde extérieur. Un des grands mérites de la psychologie est de nous avoir appris que le monde ne se change pas en utilisant notre volonté pour contrôler les autres et en programmant leur vie selon nos désirs (l’approche de la magie), mais en changeant nous-mêmes et en corrigeant nos fausses visions du monde. Alors, selon le principe qui veut que ce qui est à l’intérieur se reflète à l’extérieur (Hermès Trismégiste), le monde autour de nous changera également.
Tel est l’enseignement de l’astrologie contemporaine. Ainsi, si nous affirmons que l’astrologie a un rapport avec la magie, nous affirmons automatiquement que la psychologie, le marketing, la politique, l’économie et d’autres sciences qui nous apprennent à influencer les décisions d’autrui pour notre profit personnel sont fondés sur des connaissances magiques. Vous conviendrez que ce n’est pas sérieux.

Hommes d’Église ayant pratiqué l’Astrologie :

  1. Denys l’Aréopagite, évêque, disciple de Saint Paul à Athènes.
     
  2. Le pape Sylvestre II (950-1003), l’homme le plus érudit de son époque, apprend l’astrologie chez les Sarrasins en Espagne, puis le roi Otton III le nomme archevêque de Ravenne.
     
  3. Albert le Grand, ou encore Albrecht von Bollstädt, dit « Doctor Universalis ». Fondateur de l’ordre des Dominicains et conseiller de Frédéric Barbe Rouge, son esprit universel agrège religion, astrologie, enseignements d’Aristote et philosophie arabe. Toutefois, il pratique la magie et le spiritisme. Il fabrique un homme artificiel à partir des métaux qui régissent chaque planète, appelé « l’instrument des androïdes ». Selon lui, les étoiles influencent le corps et non le caractère.
     
  4. Le pape Honoré III (1216-1227) rédige des tables de déplacement des planètes. Les explications de l’astrologie quant aux hommes et au monde deviennent alors plus claires que les croyances des mystiques chrétiens.
     
  5. Saint Thomas d’Aquin (1225-1274). Disciple d’Albert le Grand, aristotélicien, il étudie longuement Avicenne et Aboûl-Masar et est connu comme le plus grand systématicien des enseignements de l’Église. Toutefois, à la différence de son maître Albert le Grand, Saint Thomas d’Aquin capitule face à la véracité des enseignements astrologiques et affirme que « les étoiles ont une influence sur le corps et le caractère de l’homme, alors que Dieu aide par Sa miséricorde». À partir de cette époque, l’astrologie entre dans toutes les demeures de la haute société, les astrologues vont d’une cour royale à l’autre et sont estimés des théologiens.
     
  6. Albert Kažotić de Trogir, signant du nom de Cassoti, est l’évêque le plus important du capitole de Zagreb. Il est par ailleurs le disciple de Saint Thomas d’Aquin et le conseiller de Charles Ier d’Anjou.
     
  7. Arnaldo de Villanuova (1238-1310) est médecin et mathématicien. Il étudie par ailleurs la théologie et l’alchimie. Sa vie est riche et mouvementée. Il est le conseiller personnel des papes Boniface VIII, Benoît XI et Clément XV. Appelé par Pierre III d’Aragon, il prévoit avec précision la mort du monarque pour l’année 1285 (je considère ici qu’il agit par suggestion car la mort ne peut se prévoir par l’astrologie). Plus tard, il est nommé médecin de la cour par Jacques II. Il est important pour la pratique astrologique car c’est lui qui enseigne qu’il ne faut pas opérer un organe alors que la Lune se trouve dans le signe qui le gouverne.
     
  8. Le pape Urbain V institue les premières études d’astrologie, au cours desquelles sont également enseignées l’alchimie et l’hermétisme.
     
  9. Georg Trapezunt (1396-1484), enseigne l’astrologie en grec à Venise et traduit l’almageste de Ptolémée. Il est également le secrétaire des papes Eugène IV et Nicolas II. Plus tard, à Rome, il devient le maître de Regiomontanus, pseudonyme derrière lequel se cache Johann Müller de Königsberg. Il établit le système des maisons inégales, réforme le calendrier et publie les éphémérides. Plus tard, il deviendra cardinal et sera empoisonné à Rome.
     
  10. Le pape Jules II (1443-1513) demande l’horoscope du jour de son couronnement, alors que le peintre Raphaël décore sa salle « Disputa » d’images de nature théologico-astrologique.
     
  11. À l’est, le patriarche Fotij, professeur de Cyrille, est également connu comme astrologue.
     
  12. Le pape Léon X crée une chaire d’astrologie à l’université de Rome.
     
  13. Le prêtre Gaffarel, conseiller de Richelieu, connaît toutes les langues orientales, la kabbale et l’astrologie. Ses œuvres sont longuement discutées à la Sorbonne.
     
  14. Max Heindel, fondateur des Rose-Croix. C’est également en Californie que l’on rencontre « The Church of Light », qui relie christianisme et astrologie.
     

 

 
 
 CopyrightFrance.com
 
Vous souhaitez utiliser ce texte dans votre propre publication ?
Veuillez consulter les conditions de reproduction.
 

La présentation de cette page convient aux Scorpions. Choisissez parmi les 11 autres apparences possibles en cliquant dans le tableau ci-dessus.


Découvrez si vous êtes un(e) représentant(e) typique de votre signe.
Faites ce test.


Obtenez toutes les informations qu’il vous faut

et effectuez un saut quantique dans votre destinéeFaites la lumière sur vos talents cachés, les professions dans lesquelles vous pourrez vous épanouir pleinement, clarifiez la nature et les raisons de vos relations avec vos collègues et vos supérieurs. Exploitez tout votre potentiel financier.
 
Obtenez immédiatement les informations clés qui vous permettront d’améliorer radicalement votre vie.
 
Sur plus de 30 pages, votre Carte du Ciel Astroscopia vous dévoile tout ce que vous devez savoir sur vous-même et votre destinée.


Il y a vraiment des traits de caractère qui se retrouvent de manière plus ou moins affirmée dans la description qui est faite. De plus ça m’a tout à fait confortée dans les choix que j’ai fait récemment après une remise en question en période de doute. Ma réflexion m’a indiqué une voie et ma carte du ciel a mis en évidence ce que je pensais mais n’arrivais pas à exprimer. Grâce à elle, aujourd’hui je sais que je suis sur la bonne voie... 

Émilie, Lyon


Recevez un bulletin d’information chaque fois qu’un nouveau document est mis en ligne.


Posez une question ou faites un commentaire d’ordre général. Pour toute question personnelle, veuillez vous rendre à la page AstroConseil.


© 2005-2021
Violeta S. Marsol
Tous droits réservés

Accueil | Les Signes &... | AstroPortraits | Votre Carte du Ciel | La Carte du Ciel de Votre Enfant | AstroCompatibilité | L’Horoscope des Affaires | AstroConseil

Accueil Les Signes &... AstroPortraits Votre Carte du Ciel La Carte du Ciel de Votre Enfant AstroCompatibilité L’Horoscope des Affaires AstroConseil Bélier Taureau Gémeaux Cancer Lion Vierge Balance Scorpion (style en cours) Sagittaire Capricorne Verseau Poissons